Chaque jour son Bouddha

Il y a un Bouddha par jour de la semaine, et chacune de ces représentations est liée à un acte de la vie de ce grand maître spirituel. 
Dans les pays comme la Thaïlande, le Vietnam, le Laos et le Cambodge où est pratiqué le Bouddhisme Théravâda (doctrine des Anciens), chaque jour de la semaine est attribué à un bouddha se tenant dans une posture spécifique.

LE LUNDI: Pang Ham Yati - Pacifier ses proches - Jaune


Bouddha prévenant les querelles dans la famille.
Bouddha est debout, les deux mains avancées à hauteur de la poitrine marquent la volonté d’empêcher un conflit familial. Cette posture a pour origine un différend sur le partage de sources d’eau destinées à irriguer les terres. Bouddha prononça alors un sermon afin de mettre fin au conflit entre les différents clans.
Cette posture rappelle le rôle pacificateur et protecteur du Bouddha. Il est le garant de la paix. Il convainc sa famille en contestation de faire des compromis pacifiques. C’est l’attitude de la maîtrise des passions, rappel de la parabole selon laquelle le Bouddha accomplit le miracle de calmer l’océan en prononçant un sermon afin de mettre fin au conflit.








LE MARDI:  Pang Sai Yat - Atteindre le nirvana - Rose




Posture couchée sur le côté droit, la main droite supportant la tête, la main gauche posée le long du corps, les deux pieds étendus à la même hauteur.

Alors que Bouddha séjournait à Savatthi, une personne malfaisante et gigantesque nommée Asura Rahu ne respectait pas Bouddha. Le Seigneur Bouddha se fit lui-même plus grand que le mal, en position allongée de façon à abaisser la fierté d’Asura Rahu. Voyant cela, le mal succomba et accepta l’enseignement du Bouddha.
Après son illumination, le bouddha a livré son enseignement au monde et ainsi constitué une communauté bouddhique solide composée de moines et de laïcs. Quarante-cinq ans se sont alors écoulés. Sentant la mort venir, il a réuni la communauté des moines et leur a livré l’ultime sermon les exhortant à garder leur vigilance dans la pratique du Dhamma. Il est ensuite entré, un mardi, en Parinirvana (le nirvana, la fin de l’existence physique) à Kusinâgar (une ville en Inde) le jour de la pleine lune du 6e mois.


LE MERCREDI:  Pang Umbat - Recevoir les offrandes - Vert

 Posture debout, les deux mains tenant un bol d’aumône, les deux pieds joints. Cette posture est un rappel du devoir pour les moines de suivre l’idéal de détachement et de pauvreté du bouddha et d’aller chaque jour recevoir leur nourriture de la main des fidèles. L’histoire raconte qu’après quatre années de son ministère, Bouddha est allé dans sa cité familiale de Kapilavastu (ville du Népal) pour recueillir des offrandes auprès de la population de la ville. Le lendemain, il y est retourné et s’est présenté au palais du roi, son père, pour permettre aux membres de la famille royale de faire don de nourriture, après avoir mis fin à leur hostilité.
Son père fut consterné d’apercevoir son propre fils en attente de recevoir des aliments dans un bol d’aumône. Le bouddha le rassura en l’informant que la descendance de Bouddha devait réaliser le «pindabat», qui consiste à être réceptif aux adeptes qui apportent quotidiennement et avec dévouement des aliments aux bonzes (prêtres bouddhistes).
Encore aujourd’hui, tôt le matin, les fervents bouddhistes nourrissent les bonzes qui parcourent pieds nus les rues de la ville pour recevoir la nourriture qu’ils ne pourront consommer que deux fois par jour, à 7 heures et à 11 heures.



LE JEUDI:  Pang Samti - Bouddha en méditation - Orange

 Le bouddha du jeudi est en posture classique de méditation, la position du lotus avec la plante des pieds bien visible, les mains qui reposent sur les genoux, la droite au-dessus de la gauche avec tous les doigts tendus, paumes ouvertes vers le ciel (le mudra dhyani).
Après avoir reçu des paquets d’herbes de Sotthiya, il les dispersa pour en faire un siège sous un arbre Banyan. Il fit alors un vœu:
«Ma chair, mes tendons, mes os et mon sang peuvent se tarir dans mon corps, mais sans atteindre l’illumination, je ne quitterai pas cette place.»
Avec sa forte détermination, il atteignit l’illumination. Dans cette position, le corps est réceptif à l’énergie qui entre par le haut de la tête et les paumes ouvertes des mains. Après avoir découvert les quatre Nobles Vérités, la souffrance, la cause de la souffrance, la cessation de la souffrance, la voie octuple, le bouddha est encore resté en méditation profonde durant sept jours.

LE VENDREDI:  Pang Ram Pueng - Contempler Bouddha - Bleu ciel


Le bouddha du vendredi se tient debout en posture de la circonspection du bouddha. Les deux mains croisées sur la poitrine, la main droite posée sur la main gauche. Peu après avoir atteint l’illumination, tandis qu’il restait sous un arbre Banyan, Bouddha fut rempli d’hésitation devant la difficulté à communiquer le Dharma – son enseignement – au monde.
Bouddha déclara qu’il était trop difficile pour les gens ordinaires de comprendre le Dharma et de le mettre en pratique.
«Ce Dharma que j’ai trouvé est profond, difficile à voir, difficile à comprendre, il est paisible, sublime au-delà de la sphère du raisonnement simple, subtil à être vécu par les sages. Mais cette génération prend plaisir à l’attachement et se réjouit de l’attachement en tant que tel, il est difficile pour elle de voir cette vérité, à savoir le nirvana.»
Il était sur le point d’y renoncer, quand Brahma descendit du ciel et le pria de persévérer. Cette position implique une transformation spirituelle complète. Après sept jours, le bouddha quitta l’ombre de l’arbre de Pala et retourna à l’arbre Banyan. De là, il contempla la vérité, s’en pénétra et réalisa la profondeur où il était arrivé. Il sentit que les gens qui étaient esclaves de leurs passions auraient des difficultés extrêmes à le comprendre. Dans sa sagesse, il réalisa qu’il y avait des êtres qui pouvaient pénétrer le Dharma facilement, d’autres qui le pouvaient avec difficulté et d’autres qui n’y arriveraient pas.

LE SAMEDI:  Pang Nak Prok - Protégé par le roi Nagas - Violet


Le bouddha du samedi est assis en position méditative du lotus  sur le corps enroulé du Nagas (serpent en sanskrit) Muchalinda qui utilise sa tête pour protéger Bouddha de la tempête qui fit rage pendant sept jours.
Cette pose représente un moment au cours de la sixième semaine après l’Éveil de Siddhartha, lorsque le roi des nagas protégea le bouddha durant sa méditation contre les fortes pluies en faisant un abri avec sa hotte à plusieurs têtes, le soulevant au-dessus des eaux en crue en enroulant son corps sous lui.









LE DIMANCHE:  Phra Tawai Neth - Sept jours de recherche – Rouge



 Posture debout, les mains croisées tournées vers l’intérieur, la main droite posée sur la main gauche. Cette attitude représente la période après que Bouddha eut atteint l’illumination alors qu’il était assis sous un arbre (le Bho) pendant sept jours dans une profonde méditation. Ensuite, Bouddha se leva, ouvrit lentement les yeux en se tournant en direction du nord-est et se tint en méditation, debout, pour une très longue période, songeant à tous les mérites qu’il a accumulés durant ses existences antérieures, dont notamment l’acte de charité (en pâli: dâna).








***************************************************************


Je vous propose ici de vous trouver le votre...
-Vous choisissez le jour de la semaine
-Vous choisissez le style
- Je me mets en recherche...
-Je vous envoi le votre...personnel...unique

PRIX: 
60 EURO POUR UNE AMULETTE DANS UNE BOITE
65 EURO, POUR UNE AMULETTE PENDENTIF.

4 STYLES: 
  1. Style doré
  2. Style argenté
  3. Style bronze
  4. Style terre cuite 
3 STYLES POUR LES COQUES PENDENTIF:
  1. Coque plastique transparent
  2. Coque style doré
  3. Coque style argenté 
- Contactez-moi par mail ou par skype pour m'expliquer au   mieux votre demande et me donner le jour de votre naissance et toutes vos coordonnées.
- Une fois d'accord et votre payement effectué, je cherche votre amulette et je vous l'envoi par recommandée.

2 modes de payement: virement bancaire et Paypal

Amulette dans une boite





Amulette pendentif


 

Pour un virement bancaire, je vous donnerai les coordonnées par mail.

 
Enregistrer un commentaire