Le glutamate monosodique

LE GLUTAMATE NOUS TUE LENTEMENT MAIS SUREMENT!

-Pourquoi y a t-il tant de femmes presque sans cheveux en Thaïlande?...En Europe c'est plus que rare...
-Pourquoi y a t il tant de femmes et hommes de plus de 40 ans qui deviennent diabétiques en Thaïlande?...Les Thais ne sont pourtant pas des grands mangeurs de sucreries...
-Moi je me demandais aussi pourquoi j'avais gonflé comme un bonhomme Michelin depuis que je laissait mon mari faire la cuisine  au début de notre vie en commun???...
-Fatigue, lassitude, mauvaise mémoire, dégradation de la vision, boulimie, etc...des symptômes que j'ai vécu!... ...


Le glutamate, c’est quoi exactement ?

Un acide aminé faisant fonction de neuro-transmetteur, déjà présent dans le cerveau et qui joue sur les hormones et les neurones. Il est essentiel dans le processus de mémorisation et d’apprentissage. Le problème est qu’il y a une différence de structure moléculaire entre le glutamate naturel biologique et la molécule chimique de synthèse, purifiée, qui n’est pas reconnue par le vivant. Et quand les fabricants nous serinent que le glutamate étant produit par la nature, il ne peut être dangereux, ils nous manipulent : c’est faux ! Ingéré à doses répétitives et régulières, ce produit de synthèse est un poison dangereux, d’autant plus que l’organisme ne peut identifier son goût. Ceci a pour effet que le consommateur dépasse, sans le savoir, son seuil de tolérance.


Comment se manifeste et fonctionne l’empoisonnement ?


Des signes comme les migraines, les pertes de cheveux (surtout chez la femme), la prise de poids rapide, la dépression, les troubles gastro-intestinaux, les irritations dermatologiques, les troubles neurologiques comme la fatigue extrême, la dépression, l’irritabilité, l’anxiété, les crises de panique et même la sciatique, les troubles musculaires, respiratoires et j’en passe !


Le glutamate est un acide aminé non essentiel, c’est-à-dire que notre organisme en produit lui-même. Il est le neurotransmetteur excitateur le plus important du système nerveux central. Son action est contrebalancée par les effets inhibiteurs du GABA dont il est d’ailleurs, le précurseur principal. Lorsque l’équilibre est rompu et que la concentration en glutamate atteint un niveau excessif, il peut hyperstimuler les neurones et provoquer leur mort.

En fait, quand notre sang chargé en glutamate vient irriguer notre cerveau, il atteint nos neurones. A ce moment-là, ceux-ci laissent soudain entrer massivement calcium, sodium, eau, bien au-delà de nos possibilités physiologiques, provoquant une brutale dépolarisation* qui les tue. En mourant, les neurones relâchent massivement le glutamate qu’ils contiennent. Celui-ci va alors exciter d’autres neurones, qui meurent à leur tour, et ainsi de suite, par effet boule de neige.
Pour les sceptiques…

Des chercheurs américains affirment que le glutamate est une bombe moléculaire à retardement en ce sens que l’ingestion d’excito-toxines contenues dans les aliments, pourraient expliquer l’apparition de maladies dégénératives du cerveau, comme Alzheimer, Parkinson, Charcot (sclérose latérale amyotrophique) ou Huntington (troubles mentaux, troubles du caractère, déficit intellectuel et mouvements musculaires involontaires).

D’un point de vue anatomique, on constate d’importantes lésions de noyaux cérébraux (contrôle du mouvement et de l’équilibre) et une atrophie progressive du cortex cérébral ( » matière grise « ). Or, on y a découvert des quantités anormales d’acide quinoléine excito-toxine agissant sur les récepteurs… du glutamate… Comparé à des sujets témoins, le liquide céphalorachidien de patients atteints de démence de type Alzheimer a révélé être, au début de la maladie, plus concentré en glutamate (excitateur) et moins concentré en taurine (un dérivé d’un autre acide aminé, la cystéine, inhibiteur du cerveau) !


ET VOILA UNE LISTE DE TOUS SES EFFETS SECONDAIRES...

et j'en ai vu un bon nombre en Asie.

LES EFFETS SECONDAIRES (basés sur les publications des Dr Blaylock et Dr Schwartz) :
Engourdissement ou paralysie ; Lésions dans la bouche ou ulcères ; Gonflement des mains, des pieds, du visage ; Prise de poids; Diarrhées ; Effondrement de la valve mitrale ; Nausées ; Arythmies avec possibilité d’arrêt cardiaque fulgurant ; Vomissements ; Elévation ou baisse de la pression sanguine ; Crampes d’estomac et gaz ; Tachycardie ; Irritation des intestins, colites et /ou constipation ; Angine (douleur vers le cœur et dans les côtes) ; Gonflement ou douleur à l’anus ; Palpitations; Spasmes du colon ; Frissons, tremblements, refroidissements ; Soif intense ; Tendinites et douleurs articulaires ; Rétention d’eau et gonflement (estomac) ; Douleurs musculaires (jambes, dos, épaule, cou) ; Douleurs abdominales ; symptômes d’asthme ; Raideurs des muscles des mâchoires ; Essoufflements ; Lourdeurs des bras et des jambes ; Douleurs à la poitrine ; Manque de motivation, dépression ; Nez qui coule et éternuements ; Vertiges, étourdissements ; Désorientation, état bipolaire, confusion mentale ; Symptômes comme des bronchites ; Crise de panique ou d’anxiété ; Voix cassée, gorge irritée ; Hyperactivité ; Toux chronique ; Troubles de l’attention ; Comportements antisociaux, agressivité, hostilité ; Eruptions cutanées, démangeaisons ; Roséole ; Sensation d’enivrement ; Troubles de l’élocution ; Picotements (visage, oreilles, bras , jambes, pieds) ; Troubles de l’équilibre ; Douleurs dentaires , bouche sèche, langue irritée ; Cernes sombres, visage gonflé ; Pertes de la mémoire ; Besoin d’uriner la nuit, vessie incontrôlable ; Léthargie, manque de concentration ; Troubles du sommeil, fatigue chronique ; pression derrière les yeux ; Migraines ; Yeux fatigués, brûlants ; Maladies neurologiques ; Sinus enflammés, capillaires détruits ; Troubles de la prostate, infertilité ; Problèmes de thyroïde ; Troubles gastriques, reflux ; Troubles de l’audition ; Problèmes des cartilages ; problèmes de la vésicule biliaire ; Douleurs aux reins ; Syndrome de la jambe qui tremble. 





Alors, si vous vivez en Thaïlande, essayez de sensibiliser vos proches et surtout la personne qui fait la cuisine!



HISTOIRE VRAIE:
Une amie très proche qui en employait dans tout et de façon généreuse c'est retrouvée a perdre presque tous ses cheveux, elle avait la tête qui tremblotait comme une vieille( 25 ans ), dérèglement hormonal...etc
Elle ne m'a pas cru jusqu’à ce qu'elle devienne diabétique et que son médecin lui interdise le glutamate







RECHERCHES PERSONNALISÉES THAÏLANDE - ASIE




Recherche personnalisée




Enregistrer un commentaire